ODC et tendinites d'Achille

Medical Athletics

Ondes de choc : Tendinites d'Achille

Dr Hervé AUQUIER - Médecin du sport - 1200 Bruxelles

PATHOLOGIE.

Le tendon d'Achille est particulièrement sollicité en athlétisme ou en jogging. Les tendinites d'Achille présentent donc une part importante des pathologies du sport. La surutilisation du tendon l'expose à l'inflammation. Des troubles statiques et dynamiques peuvent également concourir à sa pathologie. Ainsi, une rétraction du triceps sural, une instabilité de la cheville (talo-curale) ou du pied (sous-talienne, médio-tarsienne et 1er rayon) seront systématiquement recherchés lors d'une tendinite d'Achille. Le tendon peut souffrir au niveau de son insertion, on parlera d'enthésite (Zone 3) ou du corps du tendon, on parlera de tendinite corporéale ou tendinose selon les auteurs (Zone 1) Entre ces deux zone se trouve une zone siège des bourses rétro et préachiléennes, du tubercule postérieur du tendon d'Achille (qui peut être le siège d'une excroissance de Haglund et entrer en contact avec le tendon d'Achille). Les pathologies de cette zone (Buristes, maladie de Haglund) ne sont pas des indications des ondes de choc.

 

INDICATIONS.

Les différentes indications sont les tendiniques du corps du tendon d'Achille (nodulaires ou fusiformes) souvent appellées tendinoses et les tendinites d'insertions (enthésites). Par contre les tendinites fissuraires, la maladie de Haglund et les bursites ne répondent pas aux ondes de choc.

 

PROTOCOLES.

Le patient est placé en décubitus ventral, sont pied en dehors du bout de la table. Il est important pendant le traitement d'imposer une flexion dorsale du pied pour tendre le tendon d'Achille. Le traitement n'en sera que plus efficace.

 

Tendinite corporéale nodulaire :

3000 coups

9 à 15 Hz

4 à 5 bars

6 à 8 séances à raison de 2x/semaine

 

Tendinite fusiforme du corps du tendon :

5000 à 6000 coups

9 à 15 Hz

4 à 5 bars

6 à 8 séances à raison de 2x/semaine

 

Tendinite d'insertion :

3000 coups

9 à 15 Hz

2 à 3 bars

6 à 8 séances à raison de 1à2x/semaine

 

Dans le cadre d'une tendinite d'insertion, le patient doit guider le thérapeute sur la zone la plus sensible de l'enthèse tendineuse, site préférentiel du traitement.

 

CAUSES D'ECHECS.

Parmi les causes d'échec de la thérapie par ondes de choc retenons d'abord les lésions tendineuses fissuraires. Nous l'avions déjà démontré en 2005 lors d'une étude concernant la coiffe des rotateurs, les fissures intratendineuses de plus d'un centimètre ne répondent pas aux ondes de choc. Ceci se vérifie également avec le tendon d'Achille. D'autre part la tendinopathie achiléenne dans le cadre d'une maladie de Haglund donnera également des résultats décevants avec les ondes de choc. En effet, le tubercule postérieur entrant continuellement en conflit avec le tendon entretiendra l'inflammation. Nous constatons également que dans le cadre d'un syndrome de Haglund, le tendon est souvent fissuré en regard du tubercule calcanéen protubérant.

 

L'image ci-contre montre une perte de substance de la face profonde du tendon d'Achille (Flèche blanche) en regard d'un tubercule postérieur prohéminent du calcanéum typique de la maladie de Haglund (Flèche bleue).

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, les erreurs techniques peuvent entraîner de mauvais résultats. Le traitement est d'autant plus efficace que le tendon est tendu. La patient sera donc placé en décubitus ventral, ses pieds en dehors du bout de table. D'une main le thérapeute maintient le pied en flexion dorsale afin d'obtenir une bonne tension dans le tendon d'Achille, de l'autre il maintient le pistolet. Comme toujours, la tête du pistolet doit être posée précisément sur la zone à traiter pour obtenir un effet efficace. Rappelons qu'au plus la zone à traiter est large, au plus il faudra un nombre élevé de coups. Grosso-modo, on estime que 2300 coups est le minimum à réaliser sur une même zone.

 

ETUDES.

 

Dans son article de 2011 (1), Hervé de Labareyre rapporte six publications dont cinq (2 - 6) sont favorables aux ondes de choc dans le traitement des tendinopathies d'Achille. Une étude (5) montre que le traitement par rééducation excentrique sera plus performant associé à un traitement par ondes de chocs. Le taux de réussite, toutes études confondues tourne autour de 72 à 75%.

Trois études font états du traitement par ondes de choc dans les tendinites d'insertion et se disent toutes favorables (7 - 9).

 

REFERENCES.

[1] De Labareyre H, Que penser des ondes de choc dans le traitement des lésions tendinomusculaires en 2011. J Traum Sport 2011 ; vol 18, n°1 : 16-24.

[2] FridmanR. Cain JD, Weil Jr L, Weil Sr L. Extracorporeal shockwave therapy for the tretment of Achilles tendinopathies: a prospective study. J Podiatr Med Assoc 2008; 98A : 466-468.

[3] Lohrer H, Schöll J, Arentz S. Achillodynia and patellar tendinopathy - results of radial shockwave therapy in patients with unsuccessfully treated tendinoses. Sportverl sport schad 2002; 16 : 108-114.

[4] RasmussenS, Christensen M, Mathiesen I, Simonson O. Shockwave therapy for chronic Achilles tendinopathy; a double-blin, randomized clinical trial of efficacy. Acta Orthop Scand 2008; 79: 249-256.

[5] Rompe JD, Furia J, Maffuli N. Excentric loading versus eccentric loadingplus shockwave treatment for midportion Achilles tendinopathy; a randomized controlled trial. J Sports Med 2009; 37A : 463 - 470.

[6] Vulpiani MC, Trischitta D, Trovato P, Vetrano M, Ferreti A. Extracorporeal shockx-wave therapy (ESWT) in Achillis tendinopathy. A long term follow-up observational study. J sports Med Phys Fitness 2009; 49: 171-176.

[7] Cosentino R, Falsetti P, Manca S, et al. Efficacy of extracorporal shockwave treatment in calcaneal enthesophytis. Ann Rheum Dis 2001; 60: 1064-1067).

[8] Furia JP. Extracorporeal shockwavetherapy in the tretment of chronic insertional Achilles tendinopathy. Orthopäde 2005; 34: 571-578.

[9] Rope JD, Furia J, Maffuli N. Eccentric loading compared with shockwave treatment for chronic insertional Achilles tendinopathy. J Bone Joint Surg 2008; 90A:52-61.

Ci-dessus : Tendinopathie du corps du tendon d'Achille (Bonne technique, tendon tendu).

Ci-dessus : Tendinopathie du corps du tendon d'Achille (Mauvaise technique, tendon relâché).

Ci-dessus : Tendinopathie d'insertion du tendon d'Achille (Bonne technique).

Copyright © All Rights Reserved Medical Athletics SPRL