Protocoles excentriques

Medical Athletics

Notions fondamentales.

Le Dr Stanish, chirurgien orthopédiste et médecin-chef de l’équipe canadienne lors des jeux olympiques d’été, à Los Angeles en 1984 et à Séoul en 1988, a été le premier praticien à proposer de ne plus laisser une lésion tendineuse au repos mais de solliciter le tendon blessé par un travail excentrique progressif.

 

Il recommande ce renforcement excentrique dans le but d’obtenir une cicatrisation optimale par la vascularisation et la sollicitation mécanique du tendon en traction.

 

En effet, Le travail musculaire dynamique excentrique va optimiser le processus de cicatrisation en stimulant la proliferation des fibroblastes, la synthèse de collagène et en favorisant aussi un alignement de ces nouvelles fibres de collagène.

 

L’augmentation de tension induite de façon répétée par un renforcement excentrique progressif va provoquer une adaptation du tendon qui augmentera sa résistance aux contraintes en étirement. Celui-ci développera ainsi une meilleure tolérance à l’effort et sera donc mieux préparé aux stress qu’il subit lors des activités sportives.

 

On peut débuter le protocole de rééducation de Stanish lorsque l’étirement passif n’est plus douloureux. Ce programme de renforcement excentrique est basé sur 3 paramètres : L’Etirement, la Charge, la Vitesse.

 

Le travail excentrique doit être progressif, sous-maximal.on accepte éventuellement la survenue de la douleur mais seulement à la fin de la dernière série.

L’entraînement excentrique est maintenant devenu une technique efficace de traitement des tendinopathies chroniques des sportifs avec des résultats durables dans le temps.

 

 

 

 

 

 

PROTOCOLES EXCENTRIQUES

 

Notions fondamentales

 

Membre supérieur

Membre inférieur

 

Copyright © All Rights Reserved Medical Athletics SPRL